L’hymne des Chabot

«Comme j’aime parfois rimer, j’ai commis quelques strophes sur l’air d’une très belle chanson traditionnelle que chantait ma mère lorsque j’étais enfant. Chaque fois que je pense à elle, une Chabot elle aussi, cette mélodie me revient inévitablement en mémoire.

Aussi, j’ai décidé de publier cette version, non pour faire de l’ombre à celle officiellement adoptée en 2012, mais plutôt pour doubler le plaisir de chanter ou de fredonner un refrain nouveau. Et si, par hasard, il se trouve des compositeurs(trices) ou des musiciens(ciennes) désireux de le tripler ou le quadrupler, voire de le décupler, je les invite à se manifester. À vos plumes, filles et fils de Marie et de Mathurin!»

– Marcel Chabot

Hymne des Chabot

par Marcel Chabot (paroles) et A. G Saintos (musique)

Paroles de l’hymne des Chabot

Paroles : Marcel Chabot – Musique : A. G Saintos
Composée sur l’air de la chanson « Le toit de chez nous » de A. G. Saintos, tirée des cahiers de « La bonne chanson », deuxième album (51 à 100), p. 82. L’accompagnement est en vente à La bonne chanson.

Couplet 1
Marie Mésange vient du Perche
Et Mathurin de son Poitou;
Tous les deux sont à la recherche
D’un amour vrai, d’un amour fou.
C’est après un très long voyage
Qu’à Québec ils sont débarqués,
Avec un bien mince bagage,
Heureux d’être enfin arrivés.

Refrain
C’est l’épopée de deux amants
Sur l’île d’Orléans
Sol fécond, terre unique…
À deux l’ont défriché,
Leur lopin ont semé,
Et bâti un foyer rustique…
C’étaient d’insignes travailleurs
Bravant les durs labeurs.
Chantons leur vie épique
Et fièrement portons un si noble nom,
Qui fait partout notre renom!

Couplet 2
Château-Richer et puis Saint-Pierre
Et par la suite Saint-Laurent,
Ils triment ferme sur leur terre,
Naît alors le premier enfant.
Les semailles et les labourages
S’égrènent au gré des saisons,
Dans la hantise des sauvages
Qui rôdent tout près des maisons.

Couplet 3
Les ans s’écoulent, la vie passe,
Et la famille s’agrandit.
Marie parfois se sent bien lasse :
Treize naissances, ça flétrit.
Malgré les profondes blessures,
Un fils tué, l’autre noyé,
Le couple vieillit sans murmures,
N’ayant pas souvent festoyé.

Couplet 4
Quand les aînés ont pris de l’âge,
Pressés de fonder un foyer,
Ils veulent se mettre en ménage
Car la lignée doit continuer.
Les jeunes gens du voisinage,
Plante, Pouliot ou Énaud,
Se courtisent selon l’usage,
Dans l’espoir de porter l’anneau.

Couplet 5
Puis, en allée, Marie la belle,
La suit bientôt son Mathurin.
En ce grand pays, avec elle,
Il a accompli son destin.
Partout en terre d’Amérique
Bruissent les voix de leurs enfants…
On écoutera leur musique
Encore dans cent ou mille ans!

 

Armoiries Association des Chabot

L’Association des Chabot

Le but de l’Association des Chabot est de faire connaître l’histoire de nos ancêtres ainsi que de leurs nombreux descendants en Amérique, afin de créer et de maintenir un lien entre les Chabot du monde entier.

DEVENIR MEMBRE

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE!JOIN OUR NEWSLETTER!

ABONNEZ-VOUS À L'INFOLETTRE!
JOIN OUR NEWSLETTER!

Soyez les premiers informés de nos événements et actualités dans votre boîte courriel!
Be the first to know about our latest news and upcoming events!

Merci pour votre inscription! Veuillez valider votre abonnement à l'aide du lien dans le courriel que nous vous avons envoyé. N'oubliez pas de vérifier vos pourriels. / Thank you! Please confirm your subscription by clicking the link inside the email we just sent you.